icone historique

Historique

À l’origine de mon engagement, se trouvent les informations que j’ai reçues sur ce qui se passait à la Ligue Européenne de Natation (LEN) et des décisions qui en découlent.

Différents articles de presse comme celui paru dans l’Espresso (copie en Italien disponible sur demande), sur le site Total Waterpolo (lien) ou encore sur Swimming World (lien) ont été publiés.

Dans un souci de transparence, Monsieur Paolo BARELLI se serait rendu coupable des chefs de « corruption », d’abus de biens sociaux et de faux et d’usage de faux.

Monsieur Bartolo CONSOLO, Président d’honneur de la LEN, a ainsi engagé diverses procédures :

  • pénales devant les juridictions Italienne et Suisse;
  • devant le comité d’éthique de la FINA.

Plus globalement, selon la presse, un maillage important de proches, amis et administrateurs de la fédération gravite autour de Monsieur BARELLI dans le cadre d’un ensemble global d’échanges financiers obscurs, de la Floride à l’Italie, et désormais en Suisse avec la LEN, leur permettant de faire des profits et caractérisant de nombreux abus de biens sociaux.

Outre les affaires propres à l’Italie, il est reproché depuis début janvier à Paolo Barelli, l’actuel Président de la LEN, a minima 3 affaires pour le compte de la LEN. Les deux plus importantes sont :

  • des facturations à la LEN par la société Cir Aur, détenue à 75 % par le Président BARELLI, comprises entre 20 et 25 k€ par an, qui correspondraient à des remboursements de frais, en dehors de tout cadre règlementaire et éthique ;
  • une rétro-commission de 5 à 6 % sur le renouvellement du contrat des droits TV (montant de 1,25M€/an) à la société ELEVAN qui n’aurait jamais participé au renouvellement de ces derniers.

En tant que membre du bureau de la LEN, j’ai pu avoir des informations très partielles en avril et mai, mais malheureusement sans aucune présentation de pièces ou de justification écrite.

Au regard des sorties dans la presse internationale mais surtout du courrier de Bartolo Consolo adressé à l’ensemble des fédérations expliquant l’ouverture de deux enquêtes par les justices Suisse et Italienne, je me suis permis de demander à Paolo Barelli, en accord avec mon Bureau restreint des éléments concrets, la responsabilité des membres du Bureau de la LEN pouvant être engagée.

courrier nº1

Si le courrier n’a pas plu à ce dernier, qui m’a opposé une fin de non recevoir, créant un sentiment de suspicion aggravée, de grandes Fédérations Européennes ont pris contact avec moi. Au terme de discussions avancées, il a été acté que nous ne pouvions pas offrir aux fédérations Européennes la seule option que de voter en novembre prochain pour la reconduction de la même gouvernance, possiblement en difficulté avec la justice. Cette institution mérite autre chose.

La limite de candidature pour les prochaines élections de la LEN étant le 10 aout, face à la demande de ce groupe de Fédérations et en plein accord avec mon Bureau Directeur réuni en urgence dans la soirée, il a été décidé que je fasse acte de candidature à la Présidence de la LEN.

Si j’ai été soutenu c’est notamment car la natation Française est dans l’histoire européenne un pays important et qui joue toujours un rôle fondamental dans les grandes décisions de notre continent.

Aujourd’hui, même si je suis convaincu que notre institution européenne doit renforcer son rôle dans le cadre du développement de nos activités aquatiques, elle devra aussi être en capacité de réformer sa gouvernance autour d’un projet partagé. Néanmoins, ma candidature n’a que pour objectif de rester fidèle aux valeurs qui nous animent.

De ce fait et bien évidemment, si Paolo Barelli est lavé de tout soupçon, et comme je l’ai écrit, je retirerai ma candidature. En attendant, je propose aux fédérations qui le souhaitent de se joindre à nous pour travailler sur un projet ambitieux autour d’une alternative intègre, transparente et réformiste comme j’ai pu l’écrire dans ce courrier.

courrier nº 2

Cette rubrique a pour but de retracer l’historique de cette aventure et de fournir à tous ceux qui en ont besoin l’ensemble des éléments en notre possession, en toute transparence.

MENTIONS

Ce site est édité par l’association loi 1901 reconnue d’utilité publique Fédération Française de Natation (FFN), dont le siège social est situé 104, Rue Martre – CS 70052 – 92583 CLICHY Cedex- France (n° de TVA : FR 91 775 695 802 et n° de SIRET : 775 695 802 00055). Tel : +33 (0)1 70 48 45 70. Le directeur de la publication du Site est M. Gilles Sezionale, en qualité de Président de la Fédération Française de Natation. L’intégralité des contenus est, sauf mention contraire, la propriété exclusive de la FFN : toute reproduction, même partielle et par quelque que moyen que ce soit, est strictement interdite sans accord préalable de la FFN. Pour toute demande relatives à ce site, ses contenus et les éventuelles données qu’il récolte, écrivez à contact[at]transparencyforlen.eu.